LE BLOG DES ENTREPRENEURS
Comment contribuer?
UPDATE (2) : AR n°2 concernant notamment la prorogation des délais de procédure et la procédure écrite devant les cours et tribunaux

UPDATE (2) : AR n°2 concernant notamment la prorogation des délais de procédure et la procédure écrite devant les cours et tribunaux

Publié le : 04/05/2020 04 mai mai 2020

UPDATE des articles:
 
Le 28 avril dernier, un Arrêté Royal prolongeant certaines mesures prises par l'Arrêté royal n° 2 du 9 avril 2020 a été publié au Moniteur belge, et entré en vigueur à la même date.

1. Pour les procédures devant les cours et tribunaux du pouvoir judiciaire, et celles pénales qui concernent uniquement les intérêts civils, les délais de prescription et les autres délais pour ester en justice, sont prolongés de plein droit d'une durée d'un mois après l'issue de la période comprise dorénavant, entre le 9 avril 2020 et le 17 mai 2020 – la limite du 3 mai 2020 est modifiée.

Donc, cela reporte au 17 juin 2020 le délai pour agir dans ce cadre, et plus seulement au 3 juin 2020.

Attention néanmoins, car le nouvel arrêté royal est limité, quant au délai rallongé au 17 mai 2020, aux seuls délais de prescription et d'action en justice : « exclusivement pour ce qui concerne l'application du § 1er », dit le texte nouveau, soit pour ces seuls délais à l'exclusion de tout autre.

La date du 3 juin 2020 demeure toujours celle a à respecter quand il s'agit de la prorogation des délais de procédure ou pour exercer une voie de recours : le délai d'un mois se calcule toujours à partir du 3 mai 2020 dans ce cas. Cela fait sens, pour ne pas retarder inutilement la mise en état des causes et la clôture de celles-ci et dès lors qu'il n'y a là aucun contact social requis.

2. Egalement, et en bonne logique, pour déterminer si une procédure écrite devient la règle, c'est dorénavant la date du 17 juin 2020 qui est retenue, et non plus celle du 3 juin 2020 comme précédemment.

Toutes les audiences de plaidoiries qui sont fixées avant cette date, et dans lesquelles toutes les parties ont remis des conclusions, sont de plein droit prises en délibéré sur la base des conclusions et pièces communiquées, sans plaidoiries. L'idée est ici de limiter autant que possible les contacts sociaux, sans cependant paralyser la justice.

Eric Boigelot, avocat associé Alta Law
 

Historique

<< < ... 8 9 10 11 12 13 14 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.