LE BLOG DES ENTREPRENEURS
Comment contribuer?
Créances irrécouvrables liées à la propagation du COVID-19

Créances irrécouvrables liées à la propagation du COVID-19

Publié le : 16/04/2020 16 avril avr. 2020

Les mesures de confinement prises suite à la propagation du COVID-19 font déjà ressentir leurs effets dans le paysage économique belge, partiellement à l’arrêt. Il est indiscutable que cette situation aura pour conséquence de mettre à rude épreuve la trésorerie et la solvabilité de nos entreprises.  

Dans ce contexte particulier, il n’est pas exclu que les entreprises les plus fragiles ne soient pas en mesure d’honorer leurs obligations de paiement, engendrant des pertes financières importantes pour leurs créanciers. 

Qu’en est-il du traitement fiscal de ces créances irrécouvrables liées, directement ou indirectement, à la propagation du COVID-19 ?  

Le droit comptable prévoit que les créances à plus d’un an, et,  à un an au plus, font l’objet de réductions de valeurs si leur remboursement à l’échéance est en tout ou en partie incertain ou compromis. Une réduction de valeur peut également être actée si la valeur de réalisation, à la date de clôture de l’exercice, est inférieure à la valeur comptable. 

A l’impôt des personnes physiques, tout comme à l’impôt des sociétés, ces réductions de valeurs sont exonérées d’impôt moyennant le respect de certaines conditions, de forme et de fond, très strictes.  

Il est notamment requis que la probabilité des pertes résulte de circonstances particulières survenues au cours de la période imposable, et non d’un simple risque d’ordre général.  

Le SPF Finances, par le biais d’une circulaire parue le 20 mars 2020,  confirme que la crise du COVID-19 est bien une circonstance particulière qui justifie l’exonération des réductions de valeurs sur créances commerciales. Sont visées ici les créances commerciales détenues sur des entreprises qui accusent un retard de paiement, résultant directement ou indirectement des mesures prises par le gouvernement fédéral pour endiguer la propagation du virus. 

Afin d’obtenir l’exonération des réductions de valeurs sur créances commerciales, le respect des autres conditions, de forme et fond, prévues par le Code des Impôts sur le revenu reste bien entendu nécessaire.  

Nicolas Marotta  
Comptable-fiscaliste  
MATA Consulting      

Historique

<< < ... 27 28 29 30 31 32 33 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.